Selon une étude GFK-Certissim, les e-acheteurs ont multiplié les commandes de faible valeur sans regrouper leurs achats sur un seul panier.
Ainsi beaucoup d’achats en ligne ont été effectué mais à petits prix. Sur la période du 3 novembre au 14 décembre 2014, le chiffre d’affaires réalisé par un panel représentatif de 233 e-commerçants est en hausse de +8%, avec un nombre de commandes en forte augmentation (+19%) et un panier moyen (153€) en baisse de 9% par rapport à 2013.
L’analyse relève en particulier une progression de +37,2% des commandes de moins de 50€.
Cette tendance est “encouragée par les nombreux dispositifs de livraison offerte proposés par les e-commerçants” qui “permettent aux e-acheteurs de multiplier les commandes de faible valeur sans être obligés de regrouper leurs achats sur un seul panier afin de réaliser des économies”.

Pour la période nous séparant de Noël, GfK prévoit que le volume de commandes restera élevé et que le niveau du panier moyen continuera à baisser : “les plus gros achats sont en grande partie déjà réalisés et la tendance à l’achat raisonnable se maintiendra”.

Enfin, l’effet “Black Friday” a bien eu lieu cette année en France alors qu’il n’avait pas été significatif en 2013 : les ventes de Noël ont connu une accélération dès le mercredi 26 novembre et atteint un nouveau palier le vendredi 28 novembre. Cet évènement a apporté un volume de ventes supplémentaires en 2014 avec une intensification des ventes qui s’est produite plus rapidement que l’an passé observent Certissim et GfK.